Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 15:47

Les Amis des Chats de Port-Vendres

 

Les pays scandinaves, revenus au temps des sanguinaires Vikings...


Copenhagen Zoo's giraffe Marius who was put down by the zoo authorities in a controversial action that has drawn widespread condemnation

Voir les vidéos ici:

http://www.fondationbrigittebardot.fr/s-informer/especes-sauvages/actualites/girafes-danemark

et ici:

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2555079/Danish-zoo-kills-young-giraffe-deemed-surplus-feeds-lions.html

 

30 millions d'Amis

 

Le zoo de Copenhague, déjà mis en cause dans l’exécution publique d’un girafon, a procédé à l’abattage de quatre lions, parmi lesquels deux bébés. La Fondation 30 Millions d’Amis s’insurge contre ces pratiques révoltantes mais malheureusement légales.


A lion feasts on the remains of Marius at Copenhagen Zoo after the mammal was put down earlier in the day 

Marius le girafon donné en pature aux lions devant un parterre d'enfants


Captivated: Children watch as the body of the giraffe is butchered in front of them

Un dépeçage éducatif...


C’est à nouveau l’incompréhension qui règne au Danemark, mais également dans le monde entier, face aux révélations du journal britannique The Guardian (25/3/14) : le zoo de Copenhague - tristement célèbre pour avoir organisé, il y a quelques semaines à peine, l’exécution publique de Marius le girafon - vient à nouveau de procéder à « l’euthanasie » de quatre lions. Deux bébés de 10 mois et deux adultes dont l’âge n’a pas été communiqué, ont été tués lundi 24 mars 2014. Les quatre félins étaient issus de la même famille.



Les quatre lions appartenaient à la même famille
Photo d'illustration : © Hassan Akkas - Fotolia.com


Bébés animaux, principale attraction des zoos


Le zoo danois a justifié ce nouvel abattage arguant que les fauves « n'étaient pas assez vieux pour se débrouiller seuls », et qu’un nouveau lion devant bientôt arriver dans l’établissement, ces bébés « auraient été tués par le nouveau mâle dès qu'il en aurait eu la possibilité ».

 

On peut se demander pourquoi on a fait naître ces animaux dont finalement on ne veut pas :

 

« La présence des petits fait vendre davantage de billets d’entrée, explique Franck Schrafstetter, président de Code Animal, un organisme qui milite contre la captivité des animaux. Si le public vient au zoo, c’est justement pour voir des bébés… Les zoos vont donc procéder à leur abattage une fois qu’ils auront suffisamment grandi ».

 

Un constat partagé par la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis : « On élimine une fois de plus les animaux qui ne rapportent plus d’argent, après les avoir exploités » avait dénoncé Reha Hutin à l’annonce de la mort de Marius.

 

Consanguinité et surpopulation


En février 2014, une enquête menée par la BBC révélait qu’entre 3 000 et 5 000 animaux sont tués chaque année dans les zoos européens.

 

Ce chiffre - confirmé par l’Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), qui gère les populations d’animaux dans ces structures - concerne aussi bien les girafes, les grands fauves, les hippopotames et les zèbres. Simon Tonge, président de l’EAZA, explique par ailleurs que « les animaux sont généralement exécutés pour éviter les conséquences débilitantes de la consanguinité en captivité ».

 

A ce risque, s’ajoutent les difficultés liées à la surpopulation. Pourtant, nombreux sont les zoos qui, en France comme aux Etats-Unis, ont recours à d’autres méthodes beaucoup moins brutales pour réguler les populations dans leur établissement : la stérilisation des animaux ou l’emploi de méthodes contraceptives.

 

Si le cas du zoo de Copenhague, où 20 à 30 animaux sont abattus chaque année, n’est pas un cas isolé - les chiffres de l’EAZA le prouvent - peu de structures communiquent aujourd’hui sur la nature et le nombre des « euthanasies » qu’elles pratiquent :

 

« Paradoxalement, c’est un mal pour un bien, explique Franck Schrafstetter. Contrairement à ce que pense le public, certains zoos ne protègent pas les animaux, et ces affaires permettent de lever le voile sur ces pratiques, certes légales, mais choquantes. »

 

Article publié le : 26-03-14

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Amis Des Chats De Port-Vendres

  • : Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • : Association loi 1901 ayant pour objet la protection et la stérilisation des chats sans abri de Port-Vendres. Chatons et chats adultes à l'adoption. Conseils. Actions en justice contre les maltraitances. Vidéos d'humour félin.
  • Contact

SOS dons pour nos chats!

Pour nous permettre de soigner, stériliser et nourrir nos chats: les dons, même très modestes, nous sont précieux (nous ne bénéficions d'aucune subvention)

66% de vos dons sont déductibles du montant de vos impôts

Association loi 1901 d'intérêt général

R.N.A. : W661001493 - JO du 18 décembre 2010

 

ACPV c/° Odette Clanet 10 rue Pasteur - 66660 PORT-VENDRES

Contact: 0430443041 (au cas où vous n'auriez pas réussi à nous joindre, merci d'insister!)  

Soutenez-nous sur :   http://www.helloasso.com/associations/les-amis-des-chats-de-port-vendres   

soit, en faisant un don direct (vous recevrez automatiquement un reçu fiscal à imprimer), soit en visionnant des publicités
 Nombre de visites sur notre site depuis décembre 2010: 366 962

 

Recherche

Abandon = Euthanasie

Adoptions

NOTRE SITE PIRATE!!!

Mise à jour du 5 mars 2014. Depuis le piratage de notre site a été piraté il y a un an, nous n'avons pas eu encore eu le temps de rétablir tous les articles (entre 15% et 20% d'entre eux sur 600, ainsi que la moitié de nos albums photos ont été détruits)

La présentation de notre association disparait à chaque rétablissement!

Pirater un site de défense animale, voilà qui n'est pas fréquent!!!

Par ailleurs deux de nos responsables ont du porter plainte au Procureur de la République après avoir été menacées, injuriées, calomniées, et victimes de violation de domicile par des responsables d'une autre association...

En outre, une action de stérilisation de grande envergure sur un site où il est urgent de stériliser tous les chats a été sabotée, et la plupart d'entre ont mystérieusement disparu. L'une de nos trois cages-trappes placées chez un particulier a été très endommagée et les deux autres ont été régulièrement déplacées; des chats trappés ont été régulièrement relachés...

Nous espérons que les coupables de ces actes passibles de peines de prison et de grosses amendes seront bientôt punies...  

Notre site comprenait plus de 600 articles et vidéos; il a reçu 354 038 visites à ce jour.

Fondations/Associations et autres sites amis

Fondation Brigitte Bardot

logo2

100x55bleu

Logo chat-perdu.org

logo11.jpg

header article tmpphppxoTz2-1 

masque rouge

Seconde chance

ecole_10.png

protanim rond 

   

sans_t10.jpg

bannie10.jpg

 

securedownload.jpeg

Tendre regard. Marie France Plouznikoff Marie-France Plouznikoff