Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 03:06

De janvier à juin 2010 et pour la deuxième année consécutive, la Fondation Brigitte Bardot est venue en aide aux sans domicile fixe et à leurs animaux dans la capitale grâce à son véhicule de secours animalier.

 

 

Déjà impliquée via un service d'aide d’urgence aux plus démunis depuis 15 ans à son siège (28 rue vineuse dans le 16e), la Fondation Brigitte Bardot continue son action d’aide aux sans abris et à leurs animaux avec son véhicule de secours animalier.

 

Seule association de protection des animaux à se déplacer sur le terrain, le véhicule de la Fondation est allé à la rencontre des personnes les plus démunies pour apporter une aide matérielle concrète (distribution de muselières, de laisses, de gamelles, sachets de croquettes) et une aide vétérinaire qui s'est avérée primordiale pour identifier, stériliser, vacciner ou encore soigner en urgence les animaux des rues. En effet, les soins vétérinaires, stérilisations, vaccins, sont bien souvent coûteux pour des personnes qui n'ont rien.

 

Les chiens de la rue sont soumis plus que les autres au manque de nourriture et exposés de manière plus importante aux maladies. La mise en place de ce soutien est pour la Fondation Brigitte Bardot un moyen efficace de s'engager auprès de ceux pour qui les animaux représentent plus qu’une simple compagnie ; un réel soutien à la vie.

 

Cette action permet également de recenser les animaux vivants sur la voie publique. L’objectif est de réaliser une veille sanitaire notamment sur les risques de rage, en vérifiant la provenance des animaux, mais aussi de combler la disparité existant entre le nombre de places d’hébergements disponibles pour les SDF avec animaux, et les besoins réels de ces personnes.

 

Dans le cadre de cette action, la Fondation était partenaire des associations les Enfants du Canal et Aux Captifs de la Libération.

 

Cette démarche qui concerne prioritairement les chiens et chats de la rue répond également aux besoins de leurs propriétaires démunis : "Je veux qu'il soit en bonne santé, c'est ma seule compagnie et il faut qu'il me protège" confie David, hébergé depuis trois mois à la résidence des Enfants du Canal.

 

 







Trafic d'animaux dans paris, la FBB alerte les autorités


Trafic d’animaux dans paris, la FBB alerte les autorités
Vous avez été nombreux à nous appeler et à vous plaindre de la recrudescence flagrante du nombre de personnes étrangères mendiants, avec des animaux, dans les rues des principales villes de France et notamment à Paris.

La Fondation Brigitte Bardot bien au courant de ce fléau fournit depuis plus de 15 ans une aide aux animaux des sans domicile fixe. Mais cette année, les besoins ont été tels qu’il a fallu trouver de nouvelles solutions.

 

C'est ainsi que notre véhicule d’assistance aux animaux des rues circule deux fois par semaine et cela depuis le début de l'année 2009 dans la capitale, en collaboration avec "les enfants du canal" et "aux captifs la libération", deux associations humanitaires. (cf. Info Journal 68) Malheureusement, nous sommes démunis face à l'aggravation de la situation qui concerne particulièrement un réseau de "professionnels" de la mendicité qui utilisent les animaux pour toucher la corde sensible des passants. 



En effet, si les animaux sont susceptibles d'attendrir le public et de rapporter quelques pièces, ils peuvent aussi être vendus et ainsi rapporter quelques billets ! En réalité, ce type de mendicité cache un véritable trafic juteux pour lequel vous ne DEVEZ pas être complice. Il faut savoir que la plupart de ces animaux viennent des Pays de l'Est dont la Roumanie est le centre névralgique. Ils sont transportés dans des conditions déplorables et beaucoup d'entre eux n'y survivent pas ! 



En France, aucun texte de loi n'encadre la mendicité avec un animal. Ce vide juridique permet donc à des personnes peu scrupuleuses de les utiliser comme appât (cette situation est à différencier du cas de la personne Sans Domicile Fixe "classique" pour qui le chien est un véritable compagnon de vie). Vous l'aurez compris, leur stratégie consiste dans un premier temps à apitoyer jusqu'à la vente de l'animal. Malgré l'interdiction légale de vendre un animal de compagnie sur la voie publique, un véritable trafic s'organise en pleine ville et à Paris. 



Des chiens sont vendus à la sauvette sans aucun certificat vétérinaire, non vaccinés, non identifiés comme l'oblige la loi française et sans document de cession ; le passé de l'animal est totalement occulté. Dans la majorité des cas, les papiers des animaux lorsqu'il y en a sont des faux. C'est un véritable risque sanitaire national qu'ils nous font courir. Comme vous le savez la Roumanie n'est pas exempte de rage. De nombreux cas sont encore déclarés. Ces animaux peuvent en être porteurs. Si le cas s'avérait tous les animaux ayant été en contact avec eux pourraient être euthanasiés, votre propre chien ou votre chat s'ils ne sont pas à jour de vaccins contre la rage (cette vaccination n'est pas obligatoire en France) et les humains mis sous surveillance sanitaire. 



L'importation, d'un pays membre de l'U.E vers la France, d'un animal de compagnie est encadrée par la Règlement (CE) n°998/2003 du Parlement européen et du Conseil du 26 mai 2003 concernant les conditions de police sanitaire applicables aux mouvements non commerciaux d'animaux de compagnie, et modifiant la directive 92/65/ CEE du Conseil.

 

L'animal doit être accompagné d'un passeport individualisé comprenant identification et vaccination antirabique en cours de validité. De plus, sauf dérogation, l'animal doit, au moins, avoir 3 mois pour être introduit sur le territoire national. C'est principalement vis-à-vis de la situation sanitaire de ces animaux, importés de pays non indemnes de rage, que nous avons demandé la collaboration des autorités. 



Nous sommes dépassés par les témoignages catastrophés qui dénoncent la présence de chiennes allaitant à même le trottoir, de chiots non sevrés ou de chiens présentant un mauvais état de santé ou encore des actes de violence à l'encontre des pauvres bêtes. 



Nous intervenons alors et aussi sur demande de la police et sommes contraints de récupérer ces animaux issus de ce trafic.

 

Mais la tâche n'est pas simple. Par exemple cette pauvre petite chienne en train d'accoucher sur un quai du métro parisien avec des chiots morts nés dans le ventre. Encore ce chiot d'à peine 4 semaines sans sa mère incapable de se nourrir seul. Cette chienne allaitant ses chiots sur le trottoir qu'une roumaine vendait 40 e le chiot et les exemples sont nombreux. Le paradoxe est que ces animaux qui sont libres sur les trottoirs de nos villes devront alors subir une période de quarantaine de plusieurs mois où ils seront isolés de leurs congénères. 



Cette quarantaine nous coûte cher, est difficile à gérer, nous essayons de regrouper des chiens de même catégorie et de même durée de quarantaine pour éviter des problèmes de trop grand isolement et non socialisation à des âges d'imprégnations essentiels.

 

Nous essayons de les placer dans des environnements enrichis (avec accès à l'extérieur – pelouse & arbres) en évitant tout contact avec d'autres animaux non en quarantaine. En parallèle ils doivent être mis en règle, vaccinés, identifiés et subir des contrôles vétérinaires. 



Avec le concours du C.D.A (Comité de Défense des Animaux du 12e arrondissement de Paris) un dossier a été constitué (pétitions, documents et photos particulièrement pertinentes), et qui a permis à la FBB d'alerter les autorités. Mais les Directions des Services Vétérinaires sont dépassés, ils n'ont pas de structures d'accueil pour saisir ces animaux, la seule solution serait l'euthanasie immédiate ce qui serait bien mal vu. 



Pour que ce trafic cesse, et pour ne pas risquer l'euthanasie de ces animaux ne les achetez pas ! En achetant un chiot, vous pensez le sauver, mais vous en condamnez un autre et vous ne ferez qu'alimenter l'économie souterraine.

 

Source: http://www.fondationbrigittebardot.fr

purplehome.gif

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans La Situation des Chats Sans-abri
commenter cet article

commentaires

Les Amis Des Chats De Port-Vendres

  • : Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • : Association loi 1901 ayant pour objet la protection et la stérilisation des chats sans abri de Port-Vendres. Chatons et chats adultes à l'adoption. Conseils. Actions en justice contre les maltraitances. Vidéos d'humour félin.
  • Contact

SOS dons pour nos chats!

Pour nous permettre de soigner, stériliser et nourrir nos chats: les dons, même très modestes, nous sont précieux (nous ne bénéficions d'aucune subvention)

66% de vos dons sont déductibles du montant de vos impôts

Association loi 1901 d'intérêt général

R.N.A. : W661001493 - JO du 18 décembre 2010

 

ACPV c/° Odette Clanet 10 rue Pasteur - 66660 PORT-VENDRES

Contact: 0430443041 (au cas où vous n'auriez pas réussi à nous joindre, merci d'insister!)  

Soutenez-nous sur :   http://www.helloasso.com/associations/les-amis-des-chats-de-port-vendres   

soit, en faisant un don direct (vous recevrez automatiquement un reçu fiscal à imprimer), soit en visionnant des publicités
 Nombre de visites sur notre site depuis décembre 2010: 366 962

 

Recherche

Abandon = Euthanasie

Adoptions

NOTRE SITE PIRATE!!!

Mise à jour du 5 mars 2014. Depuis le piratage de notre site a été piraté il y a un an, nous n'avons pas eu encore eu le temps de rétablir tous les articles (entre 15% et 20% d'entre eux sur 600, ainsi que la moitié de nos albums photos ont été détruits)

La présentation de notre association disparait à chaque rétablissement!

Pirater un site de défense animale, voilà qui n'est pas fréquent!!!

Par ailleurs deux de nos responsables ont du porter plainte au Procureur de la République après avoir été menacées, injuriées, calomniées, et victimes de violation de domicile par des responsables d'une autre association...

En outre, une action de stérilisation de grande envergure sur un site où il est urgent de stériliser tous les chats a été sabotée, et la plupart d'entre ont mystérieusement disparu. L'une de nos trois cages-trappes placées chez un particulier a été très endommagée et les deux autres ont été régulièrement déplacées; des chats trappés ont été régulièrement relachés...

Nous espérons que les coupables de ces actes passibles de peines de prison et de grosses amendes seront bientôt punies...  

Notre site comprenait plus de 600 articles et vidéos; il a reçu 354 038 visites à ce jour.

Fondations/Associations et autres sites amis

Fondation Brigitte Bardot

logo2

100x55bleu

Logo chat-perdu.org

logo11.jpg

header article tmpphppxoTz2-1 

masque rouge

Seconde chance

ecole_10.png

protanim rond 

   

sans_t10.jpg

bannie10.jpg

 

securedownload.jpeg

Tendre regard. Marie France Plouznikoff Marie-France Plouznikoff