Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 20:20

3 septembre 2010 029

 

Note d'ACPV: Ces conseils de Seconde Chance sont surtout valables pour les chats d'appartement. Ceux qui sortent dans votre jardin n'en ont pas besoin. Nous recommandons cependant les balles de ping-pong, légères et rebondissantes dont tous les chats sont friands pour leurs jeux... Point besoin de jouets coûteux donc.


Un chat à poils longs a besoin de se purger régulièrement des boules de poils qui s'accumulent dans son estomac. En appartement, il faudra donc lui fournir de l'herbe à chats (au lieu d'acheter un médicament spécial).


Seconde Chance - Votre chat est plein de vie et très dynamique. Pour qu'il conserve sa joie de vivre, voici quelques petits accessoires qui contribueront à le rendre encore plus heureux.

 

L'herbe à chat

 
Vous pouvez l'acheter déjà haute ou sous forme de graines dans un petit bac en plastique à faire pousser. Elle est très utile à votre chat, elle lui permet de se "purger" et donc de mieux digérer les poils qu'il avale en se léchant. De plus, elle lui apporte des fibres et des vitamines.

 

Ne vous inquiétez pas si votre chat vomit de l'herbe après en avoir mangé. Cela peut lui arriver, c'est même normal. En effet, l'herbe, par son effet « irritant » stimule l'estomac afin que celui-ci fasse passer plus facilement les poils dans l'intestin; donc l'effet irritant, peut aussi faire vomir le chat. Dans ce cas, supprimez-lui son herbe pendant quelques heures afin qu'il n'en remange pas tout de suite et ne s'irrite trop.

 

Le griffoir

 
Il en existe plusieurs types: en sisal, en bois, en carton, à poser, à accrocher, associés à un «arbre» à chat. Lorsque le chat apprend jeune à s'en servir, il ne pourra plus s'en passer ensuite. Mais les chats de tous les âges peuvent apprendre. C'est un ustensile très pratique car il permet au chat (surtout pour celui vivant en appartement) de faire ses griffes, ce qui lui permet de les raccourcir, mais c'est également une source de détente pour le chat.

 

Veillez donc à placer le griffoir à un endroit où votre petit félin pourra se montrer et où il aura de la place pour s'étirer autour, se rouler dessus car le comportement de griffage est également un comportement de marquage de territoire. Votre chaton apprécie donc d'être observé lorsqu'il utilise son griffoir.


Le jeu

 
Le jeu est un élément indispensable au développement du chaton. Même adulte, il conservera des périodes de jeux simulant des comportements de chasse. Comme pour un enfant, le fait de lui fournir des jouets accroît sa curiosité et ses capacités. Le chat est un prédateur et même tout jeune, il cherchera à courir après et à chasser les jouets que vous lui proposerez.

 

Vous trouverez un choix de jouets qui fonctionnent très bien avec les chats de tous âges: les souris possèdent une odeur "animale" qui saura réveiller ses instincts de chasseur. Les cannes à pêche à grelots sont très efficaces pour faire jouer votre chaton pendant des heures. Les balles lui offriront des heures de plaisir...

 

Gifs Animés Chats (107)

 

Les arbres à chat


Ces arbres sont polyvalents: ils servent à la fois de griffoir, de terrain de jeux et également de lieu de repos en hauteur comme les apprécient nos félins. Les chats apprécient réellement ces arbres à chat aussi bien pour se reposer que pour s'amuser avec les petits jouets qui sont ajoutés sur l'arbre. 

 

http://www.secondechance.org

Repost 0
Published by lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 22:00

fondation brigitte bardot - adopter un animal

Les Amis des Chats de Port-Vendres    

Wamiz

 

 

Pension canine et féline de notre clinique vétérinaire de Corneilla (près d'Elne, 66) 

 

Lorsque l’on ne part pas en vacances avec son animal, il faut prendre les dispositions nécessaires afin de le faire garder pendant notre séjour.

Pour ne pas laisser votre chien, votre chat ou votre rongeur livré à lui-même, vous pouvez faire appel à la disponibilité de votre famille ou de vos amis, ou bien aux services de gardiennage d’associations ou depensions.

Famille et amis


Le moyen le plus pratique de faire garder son chien, son chat ou son rongeur pendant les vacances est sans doute de le confier à des membres de sa famille ou à des amis proches. Gratuite (généralement !), cette option rassure énormément les maîtres qui culpabilisent de ne pas emmener leur animal en vacances.

C’est une solution qui conviendra particulièrement aux chiens ou au chats âgés ou à ceux quidépriment loin de leur maître. La présence d’une personne connue par l’animal sera très rassuranteet la perte de repères sera minimisée.

Ce mode de garde saura certainement faire passer la pilule de votre absence auprès de votre animal…

Gardiennage à domicile


Ce mode de garde d’animaux implique qu’un bénévole vienne s’installer chez vous le temps de votre voyage afin de s’occuper de vos animaux, mais aussi de vos plantes vertes et de votre maison. C’est notamment un service que propose Allo Gard’animale ou Gardicanin.

Le bénévole est dévoué à votre compagnon, il le nourrit, le sort, joue avec lui et surtout, il a pour consigne de ne pas le laisser seul plus d’une demi-journée ! En contrepartie, il profite de la bonne humeur de votre chien ou des ronrons de votre chat, mais aussi de votre maison et de ses alentours.

Certaines structures comme Animagora proposent aussi un service de gardiennage. La seule différence : des familles se proposent de garder votre animal à leur domicile pendant votre absence.

Chez Ani Seniors, ce sont des retraités qui viennent à votre domicile pour prendre soin de votre animal de compagnie.

Pensions pour animaux


Laisser son chien en pension pendant ses vacances peut être une excellente initiative. La pension rendra fou de joie un chien ou un chat qui apprécie la présence de ses congénère. Rien de tel pour cultiver un moral au beau fixe !

Il est en revanche important de bien choisir la pension où vous laisserez votre animal pendant vos vacances. Demandez conseil à votre vétérinaire qui a sans doute dû entendre parler de certains établissements. Vous pouvez aussi consulter les adresses de pensions pour animaux dans l'annuaire Wamiz.

Avant d’y laisser votre chien ou votre chat, allez visiter la pension sélectionnée. Assurez-vous de son sérieux en posant des questions à ses gérants.

Sachez qu’il est aussi possible de faire garder son lapin, son rat ou ses oiseaux pendant les vacances. Certains pets sitters et quelques pensions proposent en effet ce service.

N'hésitez-pas à vous renseigner, il existe de nombreuses autres structures qui proposent des services de gardiennage (AnimauteMyeasypet, etc.).

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 11:52

Fougasse-recadre.jpg

Site Chats des Rues


Avec un peu de patience, il deviendra un chat merveilleux

 

Choisissez une petite pièce où il n’y a pas trop de cachettes inaccessibles.

Exemple :

• Une salle de bain avec fenêtre car le chat aime la lumière du jour

(surtout ne pas ouvrir les fenêtres, ni le balcon tant que le chaton n’est pas sociabilisé)

• Un bureau sans trop de meubles, il ne faut pas de lit ni de canapé si possible

• Une petite chambre de travail

Pas un séjour avec cheminée de salon dont le foyer est ouvert.

Surtout un endroit calme, fermé pour ne pas courir le risque que le chat s’échappe à l’extérieur de l’appartement ou de la maison. 

Cette pièce doit être chauffée, accueillante, le chat a besoin de chaleur.

Une fois la pièce choisie, installez le bac à litière.

À l’autre bout, sa nourriture, un peu plus loin, son eau.

Important, laissez-lui sa cage de transport ouverte dans laquelle vous aurez placé une bonne couverture douillette.

Si la cage est en treillis, vous pouvez la couvrir avec un tissu, cela sera sa cachette où il se sentira en sécurité.

Au mieux, vous pouvez faire plusieurs de ces petites « tanières » que vous disposerez dans votre pièce, certaines un peu élevées du sol, le chat aime se tenir en hauteur.

Arrivés dans la pièce choisie, ouvrez-lui la cage, ne cherchez pas le 1er jour à le caresser, laissez-le tranquille en lui causant doucement.

Au début, ne comptez pas sur des ronrons ou sur le chat cherchant le contact ou votre présence.

Ce sera vous qui ferez l’effort d’aller dans son environnement.

Ne le changez pas de pièce.

Si le chaton vous souffle méchamment, parlez-lui doucement, en lui amenant une petite boulette de viande ou autre.

Les premiers jours, il aura très peur de vous et  montrera peut-être de l’agressivité.

Le chaton aura moins peur de vous si vous vous mettez à sa hauteur.

Dès que vous pourrez bien le caresser (pas avant) prenez-le sur vos genoux en le bloquant gentiment mais sans le brusquer, gardez-le 1 à 2 minutes, au tout début,  pas plus longtemps, puis lâchez-le et recommencez 3 à 4 fois. Il s’habituera gentiment à votre contact.

Jouez beaucoup avec lui : 

avec petite balle de ping-pong, une petite souris en tissu, une ficelle, etc…

Quand il mangera en votre présence, profitez de le caresser tout en lui parlant car au début le chaton mangera surtout en votre absence.

Remplissez toujours sa gamelle pour la nuit, le chaton et tous les chats adorent manger à ce moment-là.

Quant le chaton n’aura plus peur de vous et qu’il ronronnera facilement, vous laisserez la porte de sa chambre ouverte. Le chat ira de lui-même visiter le restant de l’appartement.

Dès qu’il se sentira en danger, il repartira se réfugier dans ses quartiers.

Au début, pour sociabiliser un petit peureux, il vous faudra de la patience, mais vous serez récompensé par l’affection que votre chat vous donnera. Il deviendra un chat merveilleux, il vous en sera reconnaissant toute sa vie.

Pour vous, ce sera une victoire et vous ne regretterez jamais de lui avoir donné sa chance.

Nous devons apprendre à aimer sans rien attendre en retour, savoir attendre, mais la nature, les animaux sont généreux, ils vous donneront à leur façon le centuple de ce que vous leur avez donné !

 

Photo: Fougasse APCV- Chat Bleu de Collioure


Source (adaptation): http://www.chatsdesrues.ch/pages/sociabiliser.html

2-cats


 

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 12:32

  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat  gif chat

Clinique de Corneilla del Vercol (Pyrénées orientales)

 

LECTEURS SI VOUS VOYEZ DES PUBLICITES SUR NOTRE SITE, SACHEZ QU'ELLES NOUS ONT ETE IMPOSEES PAR OVER BLOG SANS NOUS DEMANDER NOTRE AVIS ET SANS QUE NOUS TOUCHIONS UN QUELCONQUE POURCENTAGE


Cheribon1.JPG  

 

Dans les condition normales, un chaton tète le lait de sa mère. Durant les deux premiers jours la mamelle sécrète le colostrum, riche en gamma globulines (anticorps), qui confère au chaton une immunité au tout début de sa vie.

 

Un chaton tête habituellement toutes les 2 heures.

L'allaitement dure normalement 5 à 6 semaines.

Si les chatons sont orphelins ou trop nombreux, vous devrez recourir au lait de remplacement.

 

Choisissez de préférence un lait industriel pour des raisons de simplicité et de qualité.


En effet, le lait de vache est moins riche que le lait de la chatte, il conviendra donc de le supplémenter en minéraux, vitamines et taurine.

  • Le rythme de distribution est le suivant :
  • 7 biberons par 24 heures la première semaine puis
  • descendre progressivement à 2 la 6ème semaine, les doses à distribuer étant indiquées sur le paquet de lait.

Attention à bien respecter le rythme des biberons : il faudra en donner la nuit au début comme pour un bébé.

 

A 30 jours vous pourrez proposer de la nourriture solide au chaton.

 

Pour surveiller la bonne croissance du chaton il faut surveiller son poids. Un chaton doit prendre du poids régulièrement. Il lui faut entre 5 et 10 jours selon sa race pour doubler son poids de naissance. Si en 48 h un chaton a perdu du poids ou n'en a pas pris, il faut s'en inquiéter et en trouver la cause.

 

Le sevrage


A l'age d'un mois les chatons commencent à griffer et mordiller la mère qui les repousse de plus en plus ; c'est le moment du sevrage (passage de l'alimentation liquide à l'alimentation solide).

 

Pour le sevrage vous devez prendre le relais de la mère ; préférez des aliments chatons similaires à ceux de la mère car cela évitera les perturbations alimentaires.


Commencez le sevrage quand le poids du chaton commence à augmenter moins vite (environ 30- 40 jours)


Si vous donniez des biberons, une semaine avant le sevrage laissez à disposition du chaton une écuelle avec l'aliment solide mouillé de lait maternisé après chaque tétée. Et pendant le sevrage, on propose l'aliment solide humidifié de lait maternisé avant le biberon.

 

Au fur et à mesure du temps on réduit les biberons et on n'humidifie plus l'aliment solide.

 

La durée totale du sevrage est de 2 à 3 semaines maximum.

 

Voir aussi: L'alimentation du chaton

 

Photo: ACPV

 

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-l-alimentation-du-chaton-fiche-conseil--119049364.html

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 11:26

 

paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4

Les Amis des Chats de Port-Vendres

 

Cheribon1.JPG

 

Vous trouvez des chatons abandonnés dans la rue? Que vous souhaitiez ou non les les adopter - et, dans ce cas, en attendant de les confier à une association qui les placera, voici les les conseils donnés par les vétérinaires de notre clinique.

 

 

Clinique vétérinaire de Corneilla

 

Dans les condition normales d'élevage, un chaton tète le lait de sa mère. Durant les deux premiers jours la mamelle sécrète le colostrum, riche en gamma globulines (anticorps), qui confère au chaton une immunité au tout début de sa vie.


Un chaton tête habituellement toutes les 2 heures. L'allaitement dure normalement 5 à 6 semaines. Si les chatons sont orphelins ou trop nombreux, vous devrez recourir au lait de remplacement. Choisissez de préférence un lait - spécial chatons: en pharmacie ou chez votre vétérinaire -pour des raisons de simplicité et de qualité.


En effet, le lait de vache est moins riche que le lait de la chatte, il conviendra donc de le supplémenter en minéraux, vitamines et taurine.

  • Le rythme de distribution est le suivant :
  • 7 biberons par 24 heures la première semaine puis
  • descendre progressivement à 2 la 6ème semaine, les doses à distribuer étant indiquées sur le paquet de lait.

Attention à bien respecter le rythme des biberons : il faudra en donner la nuit au début comme pour un bébé.

A 30 jours, vous pourrez proposer de la nourriture solide au chaton.


Pour surveiller la bonne croissance du chaton il faut surveiller son poids. Un chaton doit prendre du poids régulièrement. 

 

Il lui faut entre 5 et 10 jours selon sa race pour doubler son poids de naissance. Si en 48 h un chaton a perdu du poids ou n'en a pas pris, il faut s'en inquiéter et en trouver la cause.

 

Le sevrage


A l'age d'un mois les chatons commencent à griffer et mordiller la mère qui les repousse de plus en plus ; c'est le moment du sevrage (passage de l'alimentation liquide à l'alimentation solide).


Pour le sevrage vous devez prendre le relais de la mère ; préférez des aliments chatons similaires à ceux de la mère car cela évitera les perturbations alimentaires.



Commencez le sevrage quand le poids du chaton commence à augmenter moins vite (environ 30- 40 jours)


Si vous donniez des biberons, une semaine avant le sevrage, laissez à disposition du chaton une écuelle avec l'aliment solide mouillé de lait maternisé après chaque tétée. Et pendant le sevrage, on propose l'aliment solide humidifié de lait maternisé avant le biberon.


Au fur et à mesure du temps on réduit les biberons et on n'humidifie plus l'aliment solide.

 

La durée totale du sevrage est de 2 à 3 semaines maximum

Source de l'article: Clinique de Corneilla del Vercol  


Articles liés:

 

L'accueil du chaton ou du chat adulte dans votre foyer: comment le rendre heureux ?

 Comment sociabiliser un chaton peureux

Adopter un chat adulte ou un chaton? Aspects positifs et négatifs

 Stériliser les chats vaut mieux que d'euthanasier les chatons

Photos de nos chatons de Port-Vendres

 

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-l-alimentation-du-chaton-107092736.html

 

purplehome.gif

paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4paw ranks1 4

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 18:57

30 millions d'Amis

 


Mayaj0712pg.jpg

La petite Maya, adoptée par Angélique, est pressée de partir en vacances

 



images-6.jpegimages-6.jpegimages-6.jpegimages-6.jpegimages-6.jpeg

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 01:07




 





La meilleure litière: la litière végétale


 


 


La litière idéale est celle qui est fabriquée à base de bois, écologique sans
odeur.





Elle doit avoir un fond de 4 à 5 cm, et être changée régulièrement. Son emplacement idéal est dans un lieu à l'abri des regards: le chat est un animal
pudique! La maison de toilette (souvent pourvue de filtre anti-odeur) semble le meilleur choix.





La malpropreté
correspond principalement au besoin de marquer son territoire, si le chat n'est pas castré, ou s'il vit avec beaucoup de congénères. Il peut exister des antipathies entre chats, comme il en
existe entre humains! Cependant la malpropreté chez le chat peut également résulter de problèmes médicaux. Il faut alors consulter votre
vétérinaire. 


 

















































Reportage édité par la Pets TV, la web TV du portail www.pets-dating.com.



http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-la-malproprete-du-chat-video-68736086.html








Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 07:29

 

Les Amis des Chats de Port-Vendres

 

Les Chats du Maquis

 

 

 

 

Quelques membres... actifs du Gang des Chats Noirs du Maquis vous parlent aujourd'hui d'une Poudre Blanche Magique !

 

 

Capucine pense que vous connaissez tous le bicarbonate. Cependant, elle rappelle qu'on distingue le bicarbonate de sodium pour la maison (dans votre magasin bio) et l'alimentaire (en pharmacie)

 

 

Il est tellement économique que nous avons fini par l'oublier pour laisser place aux produits hautement marketées dont on nous rabat les moustaches à longueur de publicité

 

 

Mais mais mais Leschatsdumaquis sont là pour vous remettre dans le droit chemin ! Qu'on se le dise, on ne les roulera pas dans la farine ! Enfin, pour Dali, il viendra un peu plus tard...


 

Tigroo géologue prend la suite pour expliquer que le bicarbonate de soude est écologique, il n'est toxique ni pour l'environnement ni pour la santé. Il est issu de gisements de natron qui est un minéral et une roche évaporitique qui se forme lors de l'évaporation des lacs salins.

 

 

 

De très nombreux sites détaillent son efficacité : celui-ci est très complet. Ou alors celui de la Communauté du Bicarbonate ; sur la page d'accueil, vous disposez d'onglets interactifs pour vous guider et vous aider à trouver LA solution à vos problèmes que ce soit pour la cuisine & gastronomie ; l'entretien de la maison ; le jardin, bricolage & animaux ; et le soin du corps

 

 

Sinon pour en revenir à nos moutons à coussinets qui nous intéressent ici, voici quelques exemples de son utilité :

 

° Pour neutraliser l’acidité de l’urine et les odeurs résultantes. La structure relativement poreuse du bicarbonate piège les odeurs de l’air :

- dosage : 100 g (1/2 verre ou 6 cuillères à soupe) pour un bac à litière de taille moyenne
- mode d’emploi : saupoudrer le bicarbonate uniformément dans le fond du bac et ajouter la litière.
Attention : l’utilisation du bicarbonate permet d’espacer le changement de la litière (surtout lorsqu’il s’agit d’une litière agglomérante), mais ne dispense pas des mesures d’hygiène habituelles (lavage et désinfection quotidiens ou réguliers du contenant)


 


° Pour nettoyer en général les cages, les bacs à litière, les gamelles, les abreuvoirs, le bicarbonate renforce l’action des détergents et favorise l’élimination des résidus et des odeurs :

- dosage : 15 g (3 cuillères à café) par litre d’eau
- mode d’emploi : ajouter le bicarbonate à votre produit détergent habituel. Si nécessaire, faire tremper, frotter et rincer


 

° Dans les niches, paniers, sur les coussins et lieux de vie des quatre pattes de vos vies, le bicarbonate non seulement piège les odeurs mais repousse les insectes (les puces en particulier) qui ne supportent pas les aspérités des grains :

      mode d’emploi : saupoudrer uniformément le bicarbonate au fond du panier et sur le coussin. Si nécessaire, brosser pour faire pénétrer dans les fibres. Laisser agir de 4 à 8 heures. Secouer et brosser ou aspirer

 

° L’eau bicarbonatée piège les odeurs acides et décourage les animaux de revenir faire leurs déjections aux même endroits, car ils n’y retrouvent pas leurs odeurs. Elle crée un environnement défavorable au développement des bactéries responsables des odeurs désagréables :

 

 

° nettoyer à sec et en profondeur la moquette des arbres à chats : assurez-vous d’abord de bien aspirer. Saupoudrez ensuite de bicarbonate (plus ou moins selon l'état de salissure de la moquette) et laisser agir pendant 4 heures. Aspirez pour retirer le bicarbonate. Profitez de la sieste de votre garnement à vibrisses pour opérer !

 


° pour des situations cracra plus "extrêmes" et éliminer l'odeur mal-aimée des traces de nos chhhhers petits félins : préparez une solution de deux cuillères à café de bicarbonate et de vinaigre blanc, dans un verre. Mélangez et à l’aide d’un chiffon propre imbibé de la préparation frottez là ou l’odeur s’est fixée. Rincez à l’eau claire puis recommencez le traitement jusqu'à ce que la mauvaise odeur ait totalement disparu ; ça mar-che ! Le bicarbonate étant une substance qui « tamponne » le milieu dans lequel il est introduit, les odeurs sont rapidement neutralisées

 

 

Vous retrouverez ces astuces sur le site de la communauté, et des centaines d'autres ; ça vaut vraiment le coup de fouiller

 

 

Tout comme le savon noir le bicarbonate de soude ou de sodium -appellation différente pour un même produit- semble indispensable dans nos placards. C'est une tornade blanche à petit prix

 

 

Merci Qui ?

Les Chats du Maquis !

 

Titre original

le bicarbonate de soude/sodium, l'écologie pragmatique

 

Voir l'article original avec les photos:

http://leschatsdumaquis.over-blog.com/   

 

 

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-le-bicarbonate-de-soude-pour-nettoyer-et-desodoriser-les-litieres-110410160.html


null

 

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 00:22

 

http://www.hopital-chats-perpignan.org/socialisation.htm


Vous vous êtes décidé, vous en avez assez de vous sentir impuissant, vous voulez aider notre association. Vous ne pouvez pas vous déplacer régulièrement sur le site de l’hôpital, vous n’avez pas les moyens de faire des dons, MAIS vous avez un appartement ou une maison dans laquelle vous pouvez accueillir le temps de le socialiser, un de nos protégés fraîchement trappé. Avant tout, merci beaucoup !

Cela dit, c’est bien joli, mais comment fait-on ?... Ci-après, vous trouverez le déroulement d’une socialisation « type ». Bien qu’on ne puisse pas vraiment généraliser l’expérience d’une socialisation, les diverses étapes qui la jalonnent et leur ordre chronologique sont grosso modo les mêmes pour tout le monde.

 

-Commençons par le commencement :

                 

Nous avons trappé un chat, l’avons emmené chez le vétérinaire pour le faire stériliser et identifier, et vous vous êtes proposé pour devenir sa FA (famille d’accueil). Vous avez à signer un contrat de famille d’accueil, stipulant vos droits et devoirs envers le chat et l’association. Tout se passe comme prévu, et vous allez accueillir chez vous ce petit être complexe et encore très perturbé qu’est un chat « libre », a fortiori un chat de l’hôpital !

                 

                   

1ère étape : Avant l’arrivée du chat

Le chat est un animal qui a plusieurs besoins : des besoins vitaux (manger, dormir, éliminer), et des besoins comportementaux (observer, chasser/jouer, se reposer, marquer son territoire). Il est très important de respecter ces divers besoins à travers l’acquisition (ou le prêt) de certains éléments.

                 

Vous devez au minimum vous munir d’un bac à litière (simple, pas besoin de prendre le palace trois étages avec roulement à bille et porte de derrière !), de deux gamelles de taille moyenne (l’une servant pour l’eau, l’autre pour les croquettes), de quelques jouets pour chat, et éventuellement d’un arbre à chat.

Si vous n’avez pas d’arbre chat, vous pouvez tout à fait fabriquer vous-mêmes quelques éléments en carton ou en bois, l’important étant surtout que le chat puisse avoir un « coin » à lui pour observer le dehors. Un bout de bureau, une chaise haute, un rebord de fenêtre intérieur sera amplement suffisant.

                         

Un autre impératif à respecter est que le chat ne doit pouvoir avoir accès à l’extérieur sous aucun prétexte. Pour cela, il faut :

• Soit confiner le chat à certaines pièces dont les fenêtres resteront systématiquement fermées. Cela n’est possible que dans des grandes surfaces, mais s’avère parfois être la seule solution quand on vit avec des chats qui sortent, eux, dehors.

• Soit faire sécuriser fenêtres/balcons, et jardins le cas échéant. C’est le plus pratique. Il y a plusieurs solutions, des plus économiques (moustiquaire solide) aux plus coûteuses ; vous pourrez demander conseil aux membres de l’association.

                       

Pourquoi empêcher le chat de sortir, vous demandez-vous peut-être ? Pour la simple et bonne raison que ces chats ont été sauvés de l’hôpital. De l’environnement dangereux dans lequel ils évoluaient chaque jour. Les soumettre de nouveau à un danger, celui de se perdre, se bagarrer avec des chats dominants (donc attraper des maladies peu joyeuses, type leucose et FIV…), ou pire encore, de se faire écraser, empoisonner, martyriser…

                   

2ème étape : Le chat vient d’arriver !

                   

Encore tout tremblant dans sa caisse de transport, vous regardant à peine, ou alors d’une décontraction (apparente) déconcertante, laissant présager d’un esprit très vif, guettant la moindre de vos faiblesse… Il est là ! L’association vous prête normalement une cage de socialisation. Ce type de méthode peut vous paraître un peu barbare, et pourtant, conseillée par plusieurs autres associations, elle a désormais fait ses preuves sur la bonne évolution de la socialisation, en accord avec le comportement du chat, outre son utilité pour la période de quarantaine.

                 

En effet, un chat est un animal très attaché au territoire. Pour qu’il se sente à l’aise à un endroit, il faut d’abord qu’il s’habitue à une zone restreinte. D’où l’intérêt de le placer dans cette cage, où vous aurez pris soin de disposer le bac à litière, un panier/couverture, et les deux gamelles bien remplies. Cette cage sera idéalement placée elle-même dans une pièce fermée, du type chambre d’ami, bureau, salle de bain…

3ème étape : La socialisation à proprement parler

                   

La quarantaine

                 

La période de quarantaine est très importante. Dans ce cas, impossible de faire autrement que d’isoler le chat dans sa cage, dans une pièce qui lui sera dans un premier temps entièrement consacrée. Les chats de l’hôpital sont avant tout des chats errants, abandonnés là ou nés sur place, parmi les rats, les détritus, les autres chats, les puces… Il est donc très important de respecter cette période de quarantaine, pour préserver la santé de vos chats, si vous en avez, et permettre le traitement éventuel du chat en accueil.

Les premiers jours

Vous passerez au moins deux ou trois heures par jour avec le chat, dans la pièce d’isolement. Tout d’abord, cela commence par quelques mots, quelques bruits. Votre odeur. Vos gestes. Ne vous sentez pas ridicule de lui parler, le chat a beau ne pas parler l’humain, il ressent vos émotions, votre tonalité de voix, et sera très réceptif à vos paroles même s’il ne le montre pas. Il s’habituera peu à peu à votre présence. N’oubliez pas de vous laver les mains à chaque fois que vous sortez de la pièce. Si vous avez d’autres chats, l’idéal est d’avoir une tenue (chaussures comprises) spécifique, que vous enfilerez à chaque fois que vous entrerez dans la pièce, et enlèverez à chaque fois que vous la quitterez. En pratique, cela est assez contraignant : du moment que vous vous lavez les mains, et que vous faites bien attention au moindre signe suspect, tout ira bien !

Ne vous inquiétez pas outre mesure si le jour-même de son arrivée, ou le lendemain, le chat n’a pas touché à sa gamelle de croquettes, et/ou n’a pas utilisé sa litière. Le stress de son trappage, de son opération, de tous ces bouleversements soudains peut affecter son rythme. Si cela persiste au bout de deux jours en revanche, il faut nous en avertir immédiatement.

Généralement, tout se passe bien ! Le chat va commencer à manger, à aller à la litière, voire jouer un peu avec une souris ou une balle que vous lui aurez laissé. Pour l’instant, sa vie active se passe la nuit, mais il finira par s’adapter à votre rythme.

Bientôt, vous pourrez tenter quelques approches avec un jouet, un plumeau. Jamais avec la main, car pour l’instant, la confiance en vous n’existe pas. Une main est un danger, c’est une agression, et le chat réagira en conséquence ; tandis qu’un jouet est une curiosité qu’on peut éventuellement s’aventurer à venir renifler… Par la suite, pour l’habituer progressivement à la main, vous pourrez lui donner à manger d'abord dans une grande cuiller, puis dans une petite, puis petit à petit, du bout des doigts, un peu de jambon de dinde, de pâtée appétissante. La gourmandise est un vilain défaut, mais chez le chat c’est un atout de socialisation non négligeable !

Les progrès arriveront à des vitesses variables : autant certains chats sont prêts à être adoptés au bout de quelques semaines, autant certains autres mettent parfois plus de six mois à s’habituer à l’humain. Quoiqu’il arrive, si vous avez écouté nos conseils et que vous avez respecté le comportement du chat, et que celui-ci avance lentement, ça n’est pas de votre faute. Il y a divers facteurs qui entrent en compte, certains très mystérieux. Un chat va avancer à pas d’escargot avec une personne et s’épanouir en quelques jours auprès d’une autre, sans que la méthode ait changé. Les voies félines sont impénétrables !...Au bout d’un certain temps, généralement 3 ou 4 jours, vous pourrez ouvrir la cage de socialisation, afin que le chat investisse la pièce qui lui est consacrée, et se familiarise plus encore avec vous et vos odeurs. Demandez conseil aux membres de l’association si vous avec un doute, une question ! ;) Continuez ensuite comme lorsqu’il était dans la cage, jouez avec lui, parlez-lui, donnez-lui à manger du bout des doigts, tentez quelques caresses sur les joues, sous le menton. Ayez toujours des gestes lents et doux !

Avec vos chats

Ça y est, le chat est de plus en plus sociable, joue, il se laisse approcher, caresser sur la tête, se sent à son aise dans son environnement. En bref, la confiance n’est peut-être pas totale encore, mais le lien est là, il est rassuré, et se sent bien. La période de quarantaine est finie, les éventuels traitements aussi.

Il est temps d’envisager la rencontre avec vos chats !

Encouragez d’abord la rencontre indirecte. Reniflements sous la porte, miaulements interrogatifs ou craintifs. Une méthode qui marche bien consiste à échanger deux objets sur lesquels sont imprégnées leurs odeurs respectives : un panier, une couverture, un t-shirt à vous investi souverainement… Certains vous conseilleront le Féliway ou Félifriend, ces vaporisateurs de « phéromones amies ». D’autres vous expliqueront que ce sont des « messages vides », qui n’ont aucun support et donc ne servent pas à grand-chose. À vous de vous faire votre propre avis en consultant les sources qui existent. Sachez tout de même qu’il n’est a priori pas besoin de dépenses supplémentaires, si vous respectez nos conseils, les présentations seront faites dans des conditions idéales.

Au bout de quelques jours ainsi, vous pouvez entrouvrir la porte. Il s’agit bien de l’entrouvrir, et non pas de l’ouvrir. Observez la réaction de chaque côté. Les démonstrations de défense peuvent être spectaculaires, mais il ne faut pas intervenir. Il est extrêmement improbable qu’un chat en attaque un autre de manière réelle et violente si tout à été fait dans les règles. Tout au plus s’en suivront miaulements, grognements, feulements, poils hérissés et autres chorégraphies de crabes danseurs.

Au mieux, les truffes se colleront quelques secondes, le temps de faire connaissance.

Par la suite, vous pourrez décider d’ouvrir la porte en entier, et de laisser le chat en accueil sortir de lui-même à la rencontre de nouveau monde. Il ne sortira que la nuit, au début, puis petit à petit, explorera les pièces, et un beau matin, vous le surprendrez dans le salon ! Surtout, soyez bien vigilants en ce qui concerne les portes et fenêtres ! Et laissez-lui toujours accès à sa pièce habituelle, qui sera en quelque sorte son QG de repli ! Mais déplacez progressivement la litière et les gamelles au même endroit que ses congénères, ou si vous n'avez pas de chats, dans un endroit plus courant (cuisine en général).
Et surtout, ne perdez pas ce lien de confiance qui a commencé, doucement, à s'instaurer : continuez à lui parler, le caresser, l'amadouer avec des "friandises" (bout de jambon de dinde, etc.).

Un petit mot de notre présidente concernant cette étape délicate :
"L'un des moyens pour faire venir le chat dans le salon est de donner de la pâtée à heure fixe tous les soirs à tous les chats de la maison. Au début, le chat ne sortira pas ; mais très vite, poussé par la curiosité ou la gourmandise, il viendra voir pourquoi les chats de la maison miaulent et sont heureux !... En ce qui me concerne, je mets l'assiette avec la part du chat en accueil dans le couloir et puis, au fur et à mesure, je l'approche de la cuisine pour qu'il mange avec tous les chats de la maison."

La socialisation en présence d’autres chats est la plus rapide et la plus adaptée. Ainsi, en vue de sa future adoption, nous pourrons observer la tolérance du chat à ses congénères, et privilégier une adoption « avec chats » ou « sans chats ».

Les chats de l’hôpital, nous ne le disons pas assez, sont extrêmement vifs, intelligents. Ils vont beaucoup observer vos chats, votre comportement avec eux et leurs réactions avec vous, et peu à peu, vont s’intégrer à la vie de famille, en copiant vos chats. « À Rome, vis comme les Romains ! » Les chats semblent avoir cette maxime comme ligne de conduite !...

Bientôt, vous pourrez nous appeler pour nous annoncer qu’il est temps de diffuser pour faire adopter ce petit ange ! (Ou bien vous aurez craqué et vous nous annoncerez que finalement, vous le gardez, parce que ces yeux-là, ce ventre-là, ce chat-là, vous l’aimez, et vous ne pourrez plus le laisser partir… Vous souriez sans doute, mais vous n’êtes pas à l’abri, on vous le dit…)

Vous n’avez pas de chat (ou autres animaux)

Et alors ? Rien ne vous empêche pour autant de devenir FA pour un de nos protégés. La socialisation sera peut-être juste un peu plus lente, et encore ! Tout se passera exactement de la même manière que pour les étapes décrites précédemment, à la différence près que vous n’aurez pas à faire de présentation.

Vous avez un chien, un hamster, un cacatoès ou autre animal

C’est un cas particulier, renseignez-vous directement par téléphone avec l’un des membres de l’association.

Quelques remarques

Un chat n’est pas un chien : l’éduquer de la même manière est absurde. Tout au plus peut-on faire des compromis avec le chat, lui faire comprendre qu’on ne réveille pas les gens en plein milieu de la nuit pour jouer, qu’on ne grimpe pas sur la table pour se servir dans les assiettes. Mais l’empêcher de faire ses griffes pour marquer son territoire est une atteinte à son comportement naturel. Vous pouvez placer des arbres à chat, grattoirs en carton, et autres bouts de moquette bouclée à des endroits stratégiques (visibles par tous, à la verticale, contre un mur) afin qu’il les préfère au canapé, mais vous ne pourrez pas l’en empêcher.
-

Si vous tenez à vos bibelots et autres cadres photo, utilisez une astuce qui a fait ses preuves : de la pâte autoadhésive et c’est réglé !

Abandonnez également l’idée de mettre les rideaux de grand-maman, en soie peignée rebrodée, aux fenêtres, sous peine de les retrouver un jour parsemés de petits trous de griffe ou carrément en lambeaux…

En bref, un chat est un animal avec son comportement particulier, ne pas en tenir compte c’est s’exposer à de gros désagréments, que vous ne pourrez reprocher qu’à vous-même.

En conclusion

Eh bien, ça n’est pas si compliqué que ça ! Maintenant que vous êtes paré, lancez-vous ! Ne serait-ce qu’une fois, pour tester… ça sera toujours un chat de sauvé ! Et dites-vous bien que chaque expérience de socialisation est unique en son genre, et apporte son lot de surprises, de grands moments, de franches rigolades, aussi. Et puis, encore une fois…

Merci !



Le site

 

http://www.hopital-chats-perpignan.org/socialisation.htm

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 06:15

Les Amis des Chats de Port-Vendres

 

Adoptez un chat dans une association ou un refuge!

 

Serge Belais, vétérinaire et membre actif de la SPA (Société protectrice des animaux) donne des conseils pour choisir le chat qui vous correspond, en citant tous les critères à prendre en compte avant de choisir son animal. Notons que, le plus souvent, c'est le chat qui choisit son "maître".

 

 

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-comment-choisir-son-chat-par-le-dr-belais-spa-video-106738229.html

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans Conseils aux adoptants
commenter cet article

Les Amis Des Chats De Port-Vendres

  • : Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • : Association loi 1901 ayant pour objet la protection et la stérilisation des chats sans abri de Port-Vendres. Chatons et chats adultes à l'adoption. Conseils. Actions en justice contre les maltraitances. Vidéos d'humour félin.
  • Contact

SOS dons pour nos chats!

Pour nous permettre de soigner, stériliser et nourrir nos chats: les dons, même très modestes, nous sont précieux (nous ne bénéficions d'aucune subvention)

66% de vos dons sont déductibles du montant de vos impôts

Association loi 1901 d'intérêt général

R.N.A. : W661001493 - JO du 18 décembre 2010

 

ACPV c/° Odette Clanet 10 rue Pasteur - 66660 PORT-VENDRES

Contact: 0430443041 (au cas où vous n'auriez pas réussi à nous joindre, merci d'insister!)  

Soutenez-nous sur :   http://www.helloasso.com/associations/les-amis-des-chats-de-port-vendres   

soit, en faisant un don direct (vous recevrez automatiquement un reçu fiscal à imprimer), soit en visionnant des publicités
 Nombre de visites sur notre site depuis décembre 2010: 366 962

 

Recherche

Abandon = Euthanasie

Adoptions

NOTRE SITE PIRATE!!!

Mise à jour du 5 mars 2014. Depuis le piratage de notre site a été piraté il y a un an, nous n'avons pas eu encore eu le temps de rétablir tous les articles (entre 15% et 20% d'entre eux sur 600, ainsi que la moitié de nos albums photos ont été détruits)

La présentation de notre association disparait à chaque rétablissement!

Pirater un site de défense animale, voilà qui n'est pas fréquent!!!

Par ailleurs deux de nos responsables ont du porter plainte au Procureur de la République après avoir été menacées, injuriées, calomniées, et victimes de violation de domicile par des responsables d'une autre association...

En outre, une action de stérilisation de grande envergure sur un site où il est urgent de stériliser tous les chats a été sabotée, et la plupart d'entre ont mystérieusement disparu. L'une de nos trois cages-trappes placées chez un particulier a été très endommagée et les deux autres ont été régulièrement déplacées; des chats trappés ont été régulièrement relachés...

Nous espérons que les coupables de ces actes passibles de peines de prison et de grosses amendes seront bientôt punies...  

Notre site comprenait plus de 600 articles et vidéos; il a reçu 354 038 visites à ce jour.

Fondations/Associations et autres sites amis

Fondation Brigitte Bardot

logo2

100x55bleu

Logo chat-perdu.org

logo11.jpg

header article tmpphppxoTz2-1 

masque rouge

Seconde chance

ecole_10.png

protanim rond 

   

sans_t10.jpg

bannie10.jpg

 

securedownload.jpeg

Tendre regard. Marie France Plouznikoff Marie-France Plouznikoff