Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 06:00

chat-noir-breton1.gifLégendes bretonnes


Animal mystérieux, le chat noir a fait naître bien des légendes en Bretagne. Ainsi l'histoire des fées de la côte d'Emeraudes entre Saint Malo et le cap Fréhel, est relatée dans Les légendes de la mer de Pierre-Jakez Helias.


" Un soir de pleine lune, des fées attirèrent des pêcheurs et plaisanciers en les invitant à leur ronde. 


Une fois les malheureux pris au piège, elles les ont transformés en six gros matous noirs et six chattes blanches. Seule possibilité de retrouver leur forme humaine : tisser un manteau d'or pour les fées en utilisant le mica du sable des grèves. Une fois leur tâche accomplie, les malheureux retrouvèrent leur forme humaine mais l'histoire ne dit pas combien d'années avaient passé.


C'est peut être en souvenir de cette mésaventure que le mica gris de Saint Malo porte le nom "d'argent de chat".

* * *

Il y a aussi "le chat d'argent", chat noir qu'un sorcier échange contre son âme.


Celui qui souhaitait se procurer un chat d'argent se rend à un carrefour ou se croisent cinq routes et invoque le Diable. Un chat noir arrive alors, accompagné de divers animaux, dont un autre chat qui appartient au sorcier en échange de son âme. Une fois l'animal chez lui, le sorcier doit lui confier une bourse contenant une certaine somme d'argent. Le chat disparait alors, et revient le lendemain avec le double de cette somme.


On peut capturer un chat d'argent en restant plusieurs nuits à l'affut devant la croisée de quatre chemins, puis en l'attirant avec une poule morte. Une fois le chat d'argent capturé et mit dans un sac, il faut rentrer chez soi sans se retourner, quoiqu'on puisse entendre derrière. Le chat doit être enfermé dans un coffre, puis nourrit jusqu'à être complètement apprivoisé. Son maître trouvera par la suite une pièce dans le coffre chaque matin.

* * *

Autre légende, celle de Saint Cado, îlot situé sur la rivière d'Ethel. Le lieu doit son nom au moine celte qui fit un séjour dans le pays de Vannes entre le Ve et le VIe siècle. Très populaire, une chapelle lui est dédié près de Hennebont.


La légende veut qu'il ait eu de nombreux démêlés avec le diable. Ainsi à Belz, il demanda au diable de relier l'îlot à la rive, celui-ci accepta en échange d'une âme : le premier qui traverserait l'ouvrage. Cado dupa alors le diable en y envoyant un chat noir qui courut vers le mâlin. De rage le diable laissa les dernières pierres dans la  rivière d'Ethel ; c'est là que se formèrent les rochers du Pont Lorois. Quand à Cado, il rit si fort qu'il tomba. A l'endroit de sa chute on fit construire le calvaire de Penn ar pont (le calvaire du bout du pont).

* * *

Enfin, une superstition bretonne confère à toute personne trouvant ou possédant un chat noir à un seul poil blanc, une grande puissance !

Lire aussi:

 

* * *

Chatnoir.com

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-legendes-bretonnes-sur-le-chat-noir-67464480.html

Repost 0
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 21:20

 

 Chat 3 

Pas de sous-titres en français (a fortiori en catalan!).    

Did the common house cat come from ancient Egyptian cat breeding? 


Copyright Disclaimer Under Section 107 of the Copyright Act 1976, allowance is made for "fair use" for purposes such as criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship, and research. Fair use is a use permitted by copyright statute that might otherwise be infringing. Non-profit, educational or personal use tips the balance in favor of fair use.

 

 

 

 

http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-ocumentary-film-68457352.html

 0060 0060 0060 0060 0060 0060 0060 0060 0060 

Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 02:44

 

 9-aout-010-006.jpg

Photo: ACPV -  Les Amis des Chats de Port-Vendres (Bastet réincarnée ?)
La vidéo est en anglais. Autre vidéo, en français: Le chat dans l'Histoire
 

Url de cet article:
http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-cats-througout-history-video-3-67288240.html

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 21:36

Bastet.jpg 


Il y a toujours eu des chats sur terre ainsi que le prouvent certains fossiles qui remontent à des milliers d'années. Mais le chat a accepté depuis relativement peu de temps de devenir le compagnon de l'homme.


On pense que les premiers chats domestiques apparurent aux côtés de l'homme il y a 4.000 à 6.000 ans et qu'ils descendaient du chat sauvage, très fréquent alors en Europe et en Afrique.

 

L'article continue après la vidéo


L'Égypte ancienne: le chat est un animal sacré


Nous savons que les Égyptiens possédaient des chats domestiques il y a  4 000 ans et qu'ils les vénéraient comme des dieux. La déesse Bastet, ou Pacht, figure sur certaines peintures avec une tête de chat. Les deux principaux dieux et déesse de la religion égyptienne, Ra et Isis, étaient eux aussi souvent représentés sous forme de chats.


Les Égyptiens et les animaux


"L'Égypte n'est pas riche en animaux ; mais tous ceux qui s'y trouvent, et ceux qui vivent avec l'homme et ceux qui ne vivent pas avec lui, sont, par les Égyptiens, considérés comme sacrés.[...]


Quand, dans une maison, un chat meurt de mort naturelle, tous les habitants de la maison se rasent les sourcils, les sourcils seulement. Les chats morts sont portés dans des locaux sacrés où ils reçoivent la sépulture après qu'on les a embaumés.[...]"

Source: Hérodote,Histoires (II, 65-69)

 

Si nombreux que soient leurs animaux domestiques, ils seraient encore bien plus si les chats n'étaient victimes de quelques malheurs[...]. De plus, lorsqu'un incendie éclate, ces bêtes se comportent de la façon la plus extraordinaire: tandis que les Égyptiens font la chaîne autour des flammes pour veiller sur leurs chats, sans se soucier d'éteindre l'incendie, ceux-ci se glissent entre les hommes ou bondissent par-dessus leurs têtes pour se jeter dans le feu.

Hérodote,L'Enquête

En Égypte, quand un chat mourait, toute la famille, tous les serviteurs prenaient le deuil et se rasaient les sourcils. On a même vu des villes entières se mettre en deuil parce que le chat d'un temple venait de mourir. Le meurtre d'un chat était puni de mort. On a d'ailleurs retrouvé de très nombreuses momies de chat.
D'après les restes momifiés de cette période, deux espèces principales ont été identifiées, leFelis Chaus, chat de la jungle, probablement utilisé principalement pour la chasse et les greniers, et leFelis Lybica, chat sauvage d'Afrique, chat égyptien actuel (ci-contre).

Exemples du caractère sacré des chats

   

Un jour un soldat romain, qui avait tué accidentellement un chat, échappa de justesse au châtiment mortel grâce à un homme en colère, témoin de l'accident. L'affaire atteigna le niveau de la diplomatie et on pense que cela a été l'un des actes principaux qui ont conduit aux guerres entre l'Égypte et Rome.


    L'égard des Égyptiens vis-à-vis du bien-être des chats a été utilisé contre eux par Cambyse, fils deCyrus le Grand de Perse. Quand il marchait sur le port de Péluse, surveillé par une horde de soldats égyptiens, il ordonna à ses troupes de porter des chats vivants dans leur zone de combats alors qu'ils attaquaient les murs de la ville. Plutôt que de risquer de tuer un animal sacré, les Égyptiens capitulèrent, et Cambyse eu une victoire sans effusion de sang.


La déesse Bastet

Bastet, Déesse-chatte fille de Rè ("the Lady of Life") parfois assimilée à l'aspect bienfaisant de la puissance solaire, succéda à sa soeur la Lionne Sekhmet, déesse de la guerre. De ce fait, dès 2 500 environ avant JC, les chats apparurent donc dans les temples, où ils remplacèrent les lions apprivoisés qui les gardaient.


L'importante déesse Bastet est généralement représentée comme une femme grande et mince, avec une tête de chat, portant ses trois emblèmes, un sistre musical et a aegis ou shield, tenu contre sa poitrine, et un panier dans le creux de son coude. Souvent le panier contient un ou plusieurs chatons, ou alors ils sont à ses pieds.(illustration ci-contre)

 

Beaucoup pensaient avoir un chat pour ancêtre; les femmes se maquillaient afin de donner des "allures de chattes" et l'on consacrait les enfants à Bastet en leur faisant une incision au bras dans laquelle un prêtre versait quelques gouttes du sang d'un chat.

 

Un vaste temple fut construit en son honneur à Bubastis, à l'est du delta du Nil. Hérodote, l'historien grec, décrivit longuement la déesse et son temple: "Voici un temple de Bubastis qui mérite d'être mentionné; les autres sont plus grand et plus majestueux mais aucun n'est plus beau que celui-ci...".


Un festival annuel avait lieu à Bubastis, pour lequel la statue fut apportée en grande pompe, et transportée en péniche le long du Nil. Durant le voyage, les festivités étaient incessantes. De retour à Bubastis, beaucoup de victimes étaient sacrifiées à la déesse, et c'était la fête pendant plusieurs jours.


On pensait que les amulettes de chat possédaient de grands pouvoirs si le nom de Bast y était gravé, et souvent elles servaient à protéger le mort. Une amulette spéciale était sollicitée dans l'Égypte ancienne par les jeunes mariés. Le couple décidait du nombre d'enfants qu'il espérait avoir, puis il cherchait une amulette représentant une chatte avec ce nombre de chatons.


Mahomet préféra couper sa manche pour ne pas troubler le sommeil du chat qui s'y était endormi.


Il n'y a pas qu'en Égypte...

 

Les hindous: la loi de Manou précise que "celui qui a tué un chat doit se retirer au milieu de la forêt et se consacrer à la vie des bêtes jusqu'à ce qu'il soit purifié".


Au Japon, en l'an 999, un programme de reproduction des chats domestiques fut mis en place. L'Empereur ordonna des soins spéciaux et des dispositions alimentaires pour la famille, et donna l'ordre qu'ils soient protégés de tous les parasites extérieurs de manière à ce que les chatons puissent se reproduire dans le futur.


En Europe, le chat domestique apparut vers le IXe ou Xe siècle. Au XIIIe siècle on le considérait toutefois non pas comme un dieu mais comme un envoyé du diable; en effet les sorcières se métamorphosent en chats noirs pour venir à la nuit perpétrer leurs crimes et fêter leurs sabbats.

(note d'ACPV: les femmes aussi étaient considérées comme des sorcières, et brûlées vives...)


Le Moyen-Age marque donc une longue période de persécution du chat, et cela dans toute l'Europe.


Au Moyen-Age, dans le Livre des subtilités des créatures divines (XIIIe siècle), Hildegarde de Bingen n'a pas une opinion très favorable du chat: "Au plus fort des mois d'été, quand la chaleur est la plus élevée, le chat demeure sec et froid. [...] Le chat ne reste pas volontiers avec l'homme, excepté celui qui le nourrit."


D'autre part, depuis le Moyen-Age, en Europe, on se sert du chat contre les rats. Même à bord des navires, le chat fait partie de l'équipage.


En Europe, contrairement aux vieilles civilisations, ce n'est qu'à partir du XVIIIe siècle que le chat devient un animal de compagnie.


Encyclopedia of the cat, Angela Sayer
L'ABCdaire du Chat, Robert de Laroche & Gilles Le Pape
Questions et Réponses, Éditions RST

 

"Au temps des Anciens Égyptiens...", Pierre Miquel, collection La Vie privée des Hommes

 

 

Photo:  tetedelart.hautetfort.com

Source de cet article: http://www.heidecker.eu/Chat/ChatHistoire.htm


Url de cet article: http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-Le chat dans l'Histoire (+ vidéo)-NaN.html


Lire aussi, sur notre site:

 

Le chat, un Animal Sacré chez les Anciens Egyptiens

      77005610f22ab2-copie-1.gif

Repost 0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 15:57

Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)

Figurine de Bastet

La déesse Bastet et ses attributs


Dans l’Egypte ancienne, le chat était traité avec les plus grands égards. Il était vu tantôt comme un protecteur, un fidèle compagnon, un partenaire de jeu ou tantôt comme une incarnation divine.


En Egyptien ancien, le mot chat se dit « miou » (translittération : mw) et s’écrit de la façon suivante :


P8 M17 G43 F27 

Le chat a été domestiqué très tôt, entre le XXXème et le XXème siècle avant notre ère. Il était considéré comme bien plus qu’un simple animal de compagnie. En effet, il avait le rôle d’un « protecteur des récoltes ». Il parcourait les champs et éliminait sans pitié tous les rats et les souris susceptibles d’endommager le fruit du travail des paysans. Ce qui est intéressant avec cet animal, c’est qu’il était respecté et vénéré par toutes les classes de la population égyptienne.

 chat-egypte.jpg

Pour les plus pauvres, le chat était tellement important que, même en période de famine, ils préféraient mourir de faim plutôt que, ne serait-ce qu’envisager, manger cet animal. Hérodote rapporte même dans ses écrits que « quand la maison flambe, personne n’éteint l’incendie, seuls les chats comptent ». Pour les personnes plus riches, le félin est plutôt considéré comme la distraction la plus prisée et la plus réconfortante.


Le chat est l’animal le plus représenté de toute l’Egypte : sur des peintures, par des statues ou encore des bijoux. Les hommes les plus puissants du pays se font figurer sur leur sépulture en compagnie de leur chat favori.

 

Figurine de chat, Musée du Louvre, Paris, France

 

Le chat est un des rares animaux à pouvoir accéder à l’immense privilège de la momification (avec l’ibis ou le taureau), au même titre que les humains. Le plus souvent, il s’agissait de nobles désirant être inhumés avec eux, afin qu’il l’accompagne durant toute la vie éternelle.

 

C’est également à Bubastis, ville du culte de Bastet que des milliers de momies de chats ont été retrouvées. En effet, un élevage de chats sacrés était présent dans le temple. Les personnes qui venaient vénérer la déesse pouvaient lui en faire offrande. Les animaux étaient alors embaumés puis inhumés dans le cimetière de chats à proximité.

 

Tous les membres d’une famille étaient extrêmement tristes lors de la perte de leur chat. Une journée de deuil était organisée et l’animal recevait tous les honneurs lors de son inhumation. Parfois, on enterrait avec lui, des momies de souris. Les Egyptiens pensant que la vie après la mort était la plus importante, ils souhaitaient que leur chat puisse continuer son exercice dans l’au-delà.

 

Momie de chat

Momie d’un chat retrouvée dans un tombeau, près du sarcophage de son propriétaire, Musée du Louvre, Paris France


Le félin sacré était également protégé par des lois. Par exemple, il était interdit de le contrarier et même de l’injurier. La plus sévère des lois était l’interdiction d’exporter un chat hors du Royaume d’Egypte. Toute personne qui s’y aventurait risquait la peine de mort!

 

Le chat est aussi perçu comme l’incarnation des dieux sur Terre. En effet, Bastet, représentée avec une tête de chat, est la déesse de l’Amour, de la tendresse et aussi protectrice de l’humanité. On la retrouve associée à de nombreux mythes comme celui de la défaite d’Apophis, le dieu serpent, ennemi juré de Ra.

 

Vous l’aurez compris, de part son agilité et sa grande malice, le chat a été très rapidement admiré par les Egyptiens et occupait une grande place dans la société. De nos jours, son aspect de « protecteur » a été quelque peu perdu au profit d’autres animaux (comme les chiens) mais il n’en reste pas moins que ce félin fascine toujours !

 

Auteur : Benjamin

Source de cet article: http://www.egyptos.net/

Lire aussi, sur notre site: 

Le chat dans l'Histoire (+ vidéo)

Url de cet article: http://lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com/article-le-chat-un-animal-sacre-62399645.html

 

Repost 0
Published by lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com - dans Les chats dans les grandes civilisations
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 01:15


LEMONDE.FR avec AFP
19.01.10

Six cents statues ptolémaïques ont été découvertes, dont plusieurs à l'image de Bastet, la déesse de la joie et de la maternité, au visage de chat.
Six cents statues ptolémaïques ont été découvertes, dont plusieurs à l'image de Bastet


es archéologues égyptiens ont mis au jour les ruines d'un temple grec antique dédié à la déesse-chat égyptienne Bastet à Alexandrie, la grande ville du nord de l'Egypte, a annoncé le service des antiquités mardi. Six cents statues ptolémaïques ont également été découvertes, dont plusieurs à l'image de Bastet, la déesse de la joie et de la maternité, au visage de chat.


La mission, menée par Mohammed Abdel Maqsoud, le chef des antiquités pour la Basse-Egypte, a découvert ce qui reste du temple de la reine Bérénice, l'épouse du roi Ptolémée III, qui a gouverné l'Egypte de 246 à 222 avant J.-C., à Kom al-Dikka, à Alexandrie. Cette découverte est la première d'un temple ptolémaïque dédié à Bastet à Alexandrie, a affirmé M. Abdel Maqsoud. "Cela indique que le culte de la déesse Bastet s'est poursuivi en Egypte après le déclin de l'époque égyptienne antique", a-t-il précisé.

 

L'époque ptolémaïque marque le règne grec de l'Egypte de 305 av. J.-C. jusqu'à la conquête romaine en 30 av. J.-C.. Alexandrie fut la capitale de l'Egypte ptolémaïque, prospérant en tant que centre de la culture et du commerce grecs.


http://www.lemonde.fr


http://www.internationalnews.fr/article-egypte-decouverte-d-un-temple-dedie-a-la-deesse-chat-bastet-43277800.html

Plus d'infos: http://www.physorg.com/news183125535.html
Repost 0
Published by lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com - dans Les chats dans les grandes civilisations
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 01:11

 

Photo 2009 2807 019 

Les Amis des Chats de Port-Vendres (ACPV)

Futura-Sciences

Déifiée par l'Egypte antique, satanisée par l'Europe chrétienne, l'espèce féline n'a jamais laissé personne indifférent. 

Alors que l'origine du chat domestique était jusqu'ici attribuée aux Egyptiens de l'antiquité, les plus récentes découvertes la renvoient à l'aube même des civilisations, à une époque où l'Homme commençait à cultiver et à se sédentariser. 

On pourrait même dire que sans lui, l'Homme aurait eu bien du mal à assurer sa propre survie.

 

Dans ce dossier totalement inédit, après une brève familiarisation avec l'animal lui-même et un aperçu d'un éventail des races existantes, nous aborderons son origine et ses premiers pas en compagnie de l'homme. Nous expliquerons de quelle façon une étonnante complicité entre deux espèces apparemment si éloignées a non seulement favorisé, mais plus simplement permis à nos ancêtres de poser les bases d'une des premières civilisations tout en mettant à profit les caractéristiques propres à une troisième, végétale celle-là puisqu'il s'agit du blé.

 

Enfin, nous résumerons les dernières découvertes scientifiques sur la base de l'ADN au sujet de la filiation de nos félins d'appartement…


Sommaire

  1. Notre chat domestique à l'origine de la civilisation

  2. Qui est le chat ?
  3. Les différentes races de chat
  4. Le chat Bengal
  5. Le chat Chartreux
  6. Le chat Siamois
  7. Le chat Sacré de Birmanie ou chat Birman
  8. Le chat Persan
  9. Planète Terre, -115.000 ans
  10. Le Paradis Terrestre
  11. Le blé et le chat ...
  12. Le chat, ce sauveur
  13. Un livre à découvrir chez Flammarion

Suite: http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/zoologie-1/d/notre-chat-domestique-a-lorigine-de-la-civilisation_751/c3/221/p1/

Source de la photo: http://jekenned1.stu.cofc.edu 

purplehome.gif

 

Repost 0
Published by lesamisdeschatsdeportvendres.over-blog.com - dans Les chats dans les grandes civilisations
commenter cet article

Les Amis Des Chats De Port-Vendres

  • : Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • : Association loi 1901 ayant pour objet la protection et la stérilisation des chats sans abri de Port-Vendres. Chatons et chats adultes à l'adoption. Conseils. Actions en justice contre les maltraitances. Vidéos d'humour félin.
  • Contact

SOS dons pour nos chats!

Pour nous permettre de soigner, stériliser et nourrir nos chats: les dons, même très modestes, nous sont précieux (nous ne bénéficions d'aucune subvention)

66% de vos dons sont déductibles du montant de vos impôts

Association loi 1901 d'intérêt général

R.N.A. : W661001493 - JO du 18 décembre 2010

 

ACPV c/° Odette Clanet 10 rue Pasteur - 66660 PORT-VENDRES

Contact: 0430443041 (au cas où vous n'auriez pas réussi à nous joindre, merci d'insister!)  

Soutenez-nous sur :   http://www.helloasso.com/associations/les-amis-des-chats-de-port-vendres   

soit, en faisant un don direct (vous recevrez automatiquement un reçu fiscal à imprimer), soit en visionnant des publicités
 Nombre de visites sur notre site depuis décembre 2010: 366 962

 

Recherche

Abandon = Euthanasie

Adoptions

NOTRE SITE PIRATE!!!

Mise à jour du 5 mars 2014. Depuis le piratage de notre site a été piraté il y a un an, nous n'avons pas eu encore eu le temps de rétablir tous les articles (entre 15% et 20% d'entre eux sur 600, ainsi que la moitié de nos albums photos ont été détruits)

La présentation de notre association disparait à chaque rétablissement!

Pirater un site de défense animale, voilà qui n'est pas fréquent!!!

Par ailleurs deux de nos responsables ont du porter plainte au Procureur de la République après avoir été menacées, injuriées, calomniées, et victimes de violation de domicile par des responsables d'une autre association...

En outre, une action de stérilisation de grande envergure sur un site où il est urgent de stériliser tous les chats a été sabotée, et la plupart d'entre ont mystérieusement disparu. L'une de nos trois cages-trappes placées chez un particulier a été très endommagée et les deux autres ont été régulièrement déplacées; des chats trappés ont été régulièrement relachés...

Nous espérons que les coupables de ces actes passibles de peines de prison et de grosses amendes seront bientôt punies...  

Notre site comprenait plus de 600 articles et vidéos; il a reçu 354 038 visites à ce jour.

Fondations/Associations et autres sites amis

Fondation Brigitte Bardot

logo2

100x55bleu

Logo chat-perdu.org

logo11.jpg

header article tmpphppxoTz2-1 

masque rouge

Seconde chance

ecole_10.png

protanim rond 

   

sans_t10.jpg

bannie10.jpg

 

securedownload.jpeg

Tendre regard. Marie France Plouznikoff Marie-France Plouznikoff