Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 09:32
   
 
 

URGENT: Signez et faites circuler la pétition pour sauver les Chats de Port-Vendres!

La ville de Béziers, en partenariat avec la Communauté d'Agglomération Béziers – Méditerranée, la S.P.A. et l'association Vétérinaires pour tous – 34 organise une campagne de stérilisation des chats errants dans le secteur « Champ de Mars » et avenue Jean Moulin

Celle-ci débutera le 18 octobre 2010 et se déroulera du lundi au jeudi de 8 h00 à 18h, pour une durée approximative de 11 semaines. 



Les animaux seront trappés à l'aide de cages adaptées puis conduits dans un centre vétérinaire. 

Après un examen clinique, ils seront stérilisés et identifiés par un marquage à l'oreille, puis relâchés sur le site de capture. 

Cette campagne de stérilisation a un but d'intérêt général. 


Elle permet la régulation de l'espèce féline errante, améliorant ainsi la qualité de vie des chats sauvages en induisant plus de nourriture, moins de bagarres et de circulation de maladies infectieuses. 


De même, elle permet de limiter les nuisances pour les riverains ( nuisances sonores créées par les miaulements des chats en quête de reproduction et nuisances olfactives générées par les marquages de territoire ou les déjections ). 

Pour le bon fonctionnement de l'intervention, il est important de tenir les chiens en laisse et de ne pas laisser divaguer les chats domestiques. 

Cette campagne de stérilisation concerne uniquement la population de chats sauvages et ne se substitue en aucune manière aux obligations de chaque propriétaire. 

Pour signaler des sites où les chats errants ont élu domicile, vous pouvez contacter la Ville de Béziers – Direction Environnement au 04.67.36.81.3

http://www.ville-beziers.fr/actualites/fiche.cfm?num=1104

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans L'action des municipalités
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 19:27

Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)

"La grandeur d'une nation et ses progrès en matière morale peuvent être jugés par la façon dont ses animaux sont traités " Mohandas Gandhi 


 

Un chat errant pas content.Un chat errant pas content. | MAXPPP Le Post

C’est une opération qui va être conduite par la ville. Pendant un mois, une brigade spéciale capturera les chats errants dans les rues, puis ils seront stérilisés et relâchés. Une centaine de chats est concernée. Le but est bien sûr de mettre fin à leur prolifération, selon L’Indépendant.

 

 

Les habitants des quartiers de cette ville ne supportent plus les odeurs d’urine et les concerts qu’ils donnent en périodes de chaleurs.

 

Devant le grand nombre de plaintes, la ville a préféré mener une campagne massive de stérilisation plutôt que de les euthanasier, car, selon un adjoint au maire: "Ces chats sont également utiles, puisqu'ils chassent les rongeurs"

 

 

La campagne "Capture des chats errants" a été lancée avec le concours de plusieurs associations.

 

Depuis hier, on les attrape au petit matin… avec des cages contenant du thon et placées à des endroits bien choisis…Les cages sont un piège, mais elles sont rapidement ouvertes par les agents bénévoles qui conduisent immédiatement les félins auprès d’un vétérinaire pour l’identification et la stérilisation… les services des praticiens sont pris en charge par la ville.



Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans L'action des municipalités
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 03:43

 

Les chats errants participent à la régulation des rongeurs. La mairie veut en prendre soin tout en contrôlant le nombre de félins.

Protection et gestion des populations félines urbaines. » C'est l'objet de la convention présentée lors du dernier conseil municipal, et que Martine Lignières-Cassou s'apprête à signer.


Certains diront qu'il y a peut-être d'autres chats à fouetter à Pau pour la mairie. D'autres estimeront que la problématique n'est pas à sous-estimer. Et pas simplement parce qu'on a une affection particulière pour l'animal en question. D'abord parce que l'utilité du chat errant, ou « libre » comme préfèrent l'appeler les sympathisants de la cause féline, est reconnue.


Il participe à la régulation des populations de rongeurs (et notamment les rats) et à l'élimination des cadavres d'animaux.


« Ils ont un droit de vie dans la ville », estime ainsi Pascal Boniface, l'adjoint en charge de l'environnement et du développement durable.


Mais aussi parce qu'il ne faut pas que ces chats soient trop nombreux. « On est là pour encadrer leur liberté, poursuit l'adjoint. Car si cette population n'est pas gérée, elle se multiplie et il y a des nuisances. C'est ce qui se passe avec les pigeons. »


Les problèmes générés par une population de chats errants trop élevée ? « Ce sont les conflits de territoire, les luttes pour l'accouplement et les dérangements pour les riverains qui vont avec, sans oublier le risque sanitaire avec les maladies colportées », détaille Patrice Chauvin responsable de la mission « Développement durable » à la Ville. Pour le technicien, il y a donc « un équilibre à trouver ». Objectif affiché par la municipalité : « maintenir une population de chats libres compatible avec les exigences de salubrité publique et de quiétude des habitants ».


Le travail de passionnés


Mais voilà qui nécessite un suivi quotidien : campagne de stérilisation et de marquage des chats, nourrissage, recueil de chats en vue de l'adoption d'animaux abandonnés, et parfois même prise en charge des frais vétérinaires ou de soins pour les propriétaires en difficulté financière.


La mairie ne part pas de zéro. Depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000, trois associations de protection et de gestion des populations félines ont vu le jour sur le secteur de Pau. Elles sont animées par des passionnés qui y sont souvent allés de leur poche.


Grâce à cette mobilisation, 5 points de nourrissage et de capture ont pu être installés il y a quelques années. Et la population de « chats libres » est passée de 600 à 700 individus, selon Patrick Chauvin, à 450 environ aujourd'hui, selon une estimation faite en 2009 par les associations. « L'idée, c'est de rester dans ces eaux-là », indique Patrick Chauvin.


Afin d'y parvenir, la municipalité a choisi de contractualiser avec les associations par le biais d'une convention sur 3 ans.


D'un côté ces dernières s'engagent à effectuer les captures, stériliser les animaux à raison d'une centaine par an, utiliser les cabanes de nourrissage, informer la population pour améliorer la prévention de l'abandon. Et prévenir aussi d'éventuels actes de malveillance.


De l'autre, la Ville assure un total de 12 600 euros de subventions, garantit l'aménagement et l'entretien des cabanes, et s'engage à faire un bilan une fois par an.


Une forme de reconnaissance pour les bénévoles qui oeuvrent depuis des années, et parfois sous les quolibets, pour la protection des chat libres.


« Les abandons, cela existe tous les jours »


Pierre Louys, président de l'Association béarnaise pour la protection des chats, témoigne.


Ceux qui ont oeuvré jusqu'à présent pour la protection et la gestion des chats « libres », sont des passionnés qui ne comptent guère leur temps et leur argent. Pierre Louys est de ceux-là.


Comment avez-vous commencé à vous occuper des chats « libres » ?


On a vu un chat perdu avec ma femme. On l'a attrapé, stérilisé, puis on lui a donné à manger. Depuis on a récupéré pas mal de chats errants dans Pau et les environs. On les a mis sur le terrain d'une de nos sociétaires à Bielle et on leur donne à manger tous les jours. Pour les autres, nous nous rendons sur certains foyers de concentrations, et nous les nourrissons également après les avoir stérilisés.


Pourquoi, selon vous, faut-il s'en occuper ?


Il faut s'en occuper parce que ce sont nos compagnons. Comme les chiens et les chevaux. Et puis s'ils sont dans la rue c'est qu'on les y a mis. Soit à cause d'un déménagement, soit par désintérêt. Les abandons, ça existe tous les jours. Souvent, on se fait insulter par les riverains qui nous disent que l'on ferait mieux de s'occuper des enfants malheureux. Mais eux, ils ont la Ddass. Les chats, ils n'ont rien.


Cette activité vous coûte-t-elle de l'argent ?


Rien que pour le nourrissage, j'en suis à 800 euros par mois pour une centaine de chats. On reçoit quelques bons de l'association de Brigitte Bardot pour la stérilisation, mais pas beaucoup non plus. Alors la convention signée avec la mairie va dans le bon sens. 



Source de l'article: http://www.larepubliquedespyrenees.fr

Les emphases sont d'APCV.


"La grandeur d'une nation et ses progrès en matière morale peuvent être jugés par la façon dont ses animaux sont traités " Mohandas Gandhi 



Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans L'action des municipalités
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 12:34

Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)

La Charente Libre 12 November 2010 

Photo d\'archive Phil Messelet

Photo d'archive Phil Messelet 

Patricia Renaudet-Arambel, une lectrice, pousse un coup de gueule contre les communes qui décident d'euthanasier les chats errants.

«Actuellement, dans des communes de Charente, les maires et adjoints signent des arrêtés et conventions ordonnant la capture des chats errants. Chats errants qui vont se retrouver à la fourrière - dans les couloirs de la mort - avant d'être euthanasiés. Si ces chats sont voués à une mort certaine, la faute en incombe à des personnes irresponsables qui prennent des animaux et qui les abandonnent lâchement. 

De plus, les chats jouent un rôle de régulateur sur la population des rongeurs (rats). N'oublions pas que sans eux, nous en serions envahis, ce qui entraînerait une multitude de conséquences néfastes.

Aussi, parce que quelques personnes se plaignent, des maires signent sans aucun état d'âme ces arrêtés de mort pour ces animaux innocents.

Au lieu de signer ces arrêts de mort idiots, ils feraient mieux de faire des campagnes de stérilisation, laissant les chats ainsi libres. Il est vrai que cela a un coût, mais les euthanasies n'ont-elles pas un coût, elles aussi? (beaucoup plus élevé, note d'APCV).

Payer pour tuer!

Et bien, bravo à ces communes. Je sais que d'autres acceptent de stériliser les chats, de les identifier et de les relâcher. Tous les chats attrapés ne sont pas malades et ces chats ne doivent pas être euthanasiés sans raison thérapeutique.

Pourquoi cette question ne ferait-elle pas l'objet d'un conseil municipal ouvert au public afin de consulter la population et de trouver des solutions plus dignes pour ces chats.»

Source: http://www.charentelibre.fr/2010/11/12/pitie-pour-les-chats,1006157.php

Repost 0
Published by Les Amis des Chats - dans L'action des municipalités
commenter cet article

Les Amis Des Chats De Port-Vendres

  • : Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • Les Amis des Chats de Port-Vendres (APCV)
  • : Association loi 1901 ayant pour objet la protection et la stérilisation des chats sans abri de Port-Vendres. Chatons et chats adultes à l'adoption. Conseils. Actions en justice contre les maltraitances. Vidéos d'humour félin.
  • Contact

SOS dons pour nos chats!

Pour nous permettre de soigner, stériliser et nourrir nos chats: les dons, même très modestes, nous sont précieux (nous ne bénéficions d'aucune subvention)

66% de vos dons sont déductibles du montant de vos impôts

Association loi 1901 d'intérêt général

R.N.A. : W661001493 - JO du 18 décembre 2010

 

ACPV c/° Odette Clanet 10 rue Pasteur - 66660 PORT-VENDRES

Contact: 0430443041 (au cas où vous n'auriez pas réussi à nous joindre, merci d'insister!)  

Soutenez-nous sur :   http://www.helloasso.com/associations/les-amis-des-chats-de-port-vendres   

soit, en faisant un don direct (vous recevrez automatiquement un reçu fiscal à imprimer), soit en visionnant des publicités
 Nombre de visites sur notre site depuis décembre 2010: 366 962

 

Recherche

Abandon = Euthanasie

Adoptions

NOTRE SITE PIRATE!!!

Mise à jour du 5 mars 2014. Depuis le piratage de notre site a été piraté il y a un an, nous n'avons pas eu encore eu le temps de rétablir tous les articles (entre 15% et 20% d'entre eux sur 600, ainsi que la moitié de nos albums photos ont été détruits)

La présentation de notre association disparait à chaque rétablissement!

Pirater un site de défense animale, voilà qui n'est pas fréquent!!!

Par ailleurs deux de nos responsables ont du porter plainte au Procureur de la République après avoir été menacées, injuriées, calomniées, et victimes de violation de domicile par des responsables d'une autre association...

En outre, une action de stérilisation de grande envergure sur un site où il est urgent de stériliser tous les chats a été sabotée, et la plupart d'entre ont mystérieusement disparu. L'une de nos trois cages-trappes placées chez un particulier a été très endommagée et les deux autres ont été régulièrement déplacées; des chats trappés ont été régulièrement relachés...

Nous espérons que les coupables de ces actes passibles de peines de prison et de grosses amendes seront bientôt punies...  

Notre site comprenait plus de 600 articles et vidéos; il a reçu 354 038 visites à ce jour.

Fondations/Associations et autres sites amis

Fondation Brigitte Bardot

logo2

100x55bleu

Logo chat-perdu.org

logo11.jpg

header article tmpphppxoTz2-1 

masque rouge

Seconde chance

ecole_10.png

protanim rond 

   

sans_t10.jpg

bannie10.jpg

 

securedownload.jpeg

Tendre regard. Marie France Plouznikoff Marie-France Plouznikoff